Respiration polarisée

Publié le par Xavier BERNARD

On recommande depuis longtemps de respirer profondément et en rythme pour contrôler le stress et se relaxer. Ce que l'on sait moins, c'est que le schéma respiratoire change régulièrement d'une narine à l'autre, ce qui assure une ionisation équilibrée, affectant l'équilibre du calcium et du potassium dans le sang. Sous l'emprise du stress, la polarisation de la membrane cellulaire est coupée, faisant apparaître un déséquilibre du corps.

La recherche a révélé que respirer par le nez rafraîchit l'hypothalamus, qui contrôle les substances neurochimiques qui exercent une influence sur l'humeur (APA Monitor, octobre 1990). Le cycle de la respiration est lié à la prédominance hémisphérique. La prédominance de la narine droite (hémisphère gauche) est liée aux phases d'activité accrue. La prédominance de la narine gauche (hémisphère droit) correspond aux phases de repos. Pour changer d'état mental, respirez par la narine la plus congestionnée.
On a démontré cliniquement que cette technique contribuait à équilibrer le cerveau et le corps pour la relaxation et l’amélioration de la pensée.
 
Exercices pratiques :
  1. Mettez la langue contre le palais.
     
  2. Fermez une narine et inspirez, relâchez, fermez l'autre narine et expirez. Répétez trois fois.
     
  3. Changez de côté. Inspirez par la narine qui expirait et expirez par l'autre. Répétez trois fois.

Commenter cet article